Le président a été représenté à Hollywood par Jamie Foxx, Martin Sheen, Jack Nicholson et plus

Plusieurs acteurs ont dépeint le président américain sur les écrans d'argent et de télévision, et certains d'entre eux ont reçu des distinctions pour leurs représentations du commandant en chef américain.

Cette liste n'est pas exhaustive, mais ces castings présidentiels sont au moins remarquables et à leur meilleur mémorable et primé. Veuillez noter que plusieurs rôles étaient des présidents américains fictifs, et je me suis concentré sur des œuvres plus récentes sur grand et petit écran.

(J'ai décidé à contrecœur de ne pas inclure les actrices qui ont interprété le président parce que 1) nous n'avons pas encore élu une femme présidente (honteuse), 2) il y a des restrictions d'espace imprimées et 3) il y a beaucoup de fourrage pour une autre histoire. )

Alan Rickman, James Marsden et John Cusack – Ronald Reagan, John F. Kennedy et Ronald Reagan, respectivement, dans "The Butler" de Lee Daniels. Le film de 2013 mettait en vedette huit présidents, et les acteurs alias Severus Snape, Scott Summers / Cyclops et Lloyd Dobler étaient trois des occupants du bureau ovale dans ce drame historique.

Anthony Hopkins – John Quincy Adams dans «Amistad» (1997) et Richard Nixon dans «Nixon» (1995). Le lauréat d'un Oscar pour "Le silence des agneaux" de 1991, en tant que Hannibal Lecter, a également reçu des nominations aux Oscars pour ses deux rôles présidentiels, et la carrière impressionnante de l'acteur gallois se poursuit.

Benjamin Walker – Abraham Lincoln dans «Abraham Lincoln: Vampire Hunter». Peut-être l'adaptation la plus lâche de tout président américain sur cette liste, le film d'action-horreur de 2012 est inclus dans ce long métrage parce que ce journaliste a une obsession de longue date, euh, l'intérêt pour les vampires.

Christopher B. Duncan – Barack Obama dans «Mon nom est Khan». Ce film de 2010, à ne pas confondre avec le film du même nom de 2013, parle d'un homme musulman indien atteint du syndrome d'Asperger qui entreprend un voyage à travers le pays pour parler au président Obama.

Daniel Day-Lewis – Abraham Lincoln dans «Lincoln». L'acteur britannique a remporté son troisième Oscar (après «My Left Foot» et «There Will Be Blood») dans ce film de 2012 réalisé par Steven Spielberg. Sa description de l’un des présidents les plus aimés du pays a été décrite comme transformatrice et étonnante.

Harrison Ford – James Marshall dans «Air Force One». Si le président va être dans un film d'action, il devrait être joué par un homme qui a également interprété le kickass Han Solo et Indiana Jones. Descends de mon avion! Si cela ne s’était pas exclamé dans «Air Force One» en 1997, ça aurait dû l'être.

Jack Nicholson – James Dale dans "Mars Attacks!" Je suis un fan de longue date du réalisateur Tim Burton, mais j'ai vu ce film de 1996 dans une salle de cinéma et je n'ai pas apprécié. Peut-être qu'un deuxième visionnement s'impose après toutes ces années, mais qu'arrive-t-il au président Dale dans «Mars Attacks!» est toujours, eh bien, perçant.

James Cromwell – George H.W. Bush en «W.» (2008), Robert Fowler dans «The Sum of All Fears» (2002) et D. Wire Newman sur NBC’s «The West Wing» (2004). Cet acteur de caractère sous-estimé a été nominé pour un seul Oscar (pour "Babe" de 1995 et il n'a pas gagné), mais c'est plutôt cool qu'il ait été choisi trois fois comme président des États-Unis d'Amérique.

Jamie Foxx – James Sawyer dans «White House Down». Un président noir à la Maison Blanche? Avant une femme? Qui aurait pensé ça? Le réalisateur Roland Emmerich, c'est lui, et il a moulé Foxx (oscarisé pour "Ray" en 2004) dans ce thriller d'action 2013 avec Channing Tatum et Maggie Gyllenhaal.

John Travolta – Jack Stanton dans «Couleurs primaires». Travolta a suinté le charme du Sud avec Bill Clinton, euh, Jack Stanton aux côtés d'Emma Thompson, de Billy Bob Thornton et de Kathy Bates dans l'adaptation de Mike Nichols en 1998 du best-seller.

Josh Brolin – George W. Bush dans «W.» Dans le biopic de comédie dramatique d'Oliver Stone de 2008, Brolin obtient le choix de ce journaliste pour le plus bel acteur à jouer un président à égalité avec Marsden en tant que JFK. Ellyn Burstyn a dépeint Barbara Bush et Elizabeth Banks, oui, Elizabeth Banks, était Laura Bush.

Martin Sheen – Josiah «Jed» Bartlet dans «The West Wing». Dans ce drame NBC acclamé d'Aaron Sorkin qui s'est déroulé de 1999 à 2006, Sheen a été nominé à plusieurs reprises pour les Emmy et les Golden Globe et a scandaleusement remporté une seule fois – un Golden Globe en 2001. Sa co-star Allison Janney a eu beaucoup plus de chance, remportant quatre Emmy sur six nominations.

Michael Douglas – Andrew Shepherd dans «Le président américain». Dans le drame romantique de 1995 de Rob Reiner écrit par Sorkin, Douglas est le président veuf avec une fille, et Annette Bening est une lobbyiste environnementale qui attire son attention. Seulement à Hollywood…

Nick Nolte – Thomas Jefferson dans «Jefferson in Paris». Avant que Nolte ne fasse la une de ses bouffonneries folles, il était considéré comme un acteur sérieux. Besoin d'un rappel? Que diriez-vous de 1991 "Le prince des marées", pour lequel il a reçu une nomination aux Oscars, et ce film de James Ivory 1995 dans lequel Gwyneth Paltrow joue Patsy Jefferson.

Tom Wilkinson – Lyndon B. Johnson dans «Selma» (2014). Encore un autre acteur britannique dépeint un président américain, et le pedigree de Wilkinson est là-haut avec Hopkins et Day-Lewis. L'acteur a deux nominations aux Oscars à son actif – «In the Bedroom» de 2002 et «Michael Clayton» de 2008.