L'acteur de Broadway, Nick Cordero, cite «The Karate Kid» – Mise à jour – Date limite

MISE À JOUR, 28 JUIN: Amanda Kloots était optimiste sur l'état de son mari, Nick Cordero, dans sa dernière histoire Instagram. L'acteur a été aux prises avec des complications de COVID-19.

Kloots, faisant rapport après une visite vendredi au centre médical Cedars-Sinai de Los Angeles, a déclaré à Nick: "La semaine a été meilleure cette semaine que la dernière, ce qui est formidable."

«Il a commencé la matinée avec quelques problèmes de tension artérielle. Mais au moment où je suis parti, sa médication pour la tension artérielle avait diminué de moitié et il semble qu'il se porte à nouveau très bien, donc c'est bien. » .

Kloots a également admis dans son message qu'elle détestait quitter Nick, qui avait eu sa première visite en chambre avec sa femme il y a peu de temps. Mais elle s'inspire d'un film classique.

"Parfois, partir est tellement difficile, mais j'ai mis le Karate Kid, un film que nous aimons", a déclaré Kloots, notant qu'elle applique les thèmes du combat, l'inspiration, la force, la croissance et la rédemption du film aux combats médicaux de Cordero.

Dans sa dernière mise à jour sur la bataille de l'acteur contre le virus, Kloots a admis que "Nick est profondément faible" et a déclaré que sa guérison prendrait "beaucoup de temps".

Cordero a passé 85 jours à l'hôpital avec des complications liées au COVID-19. "Il interagit avec ses yeux, répondant aux questions en recherchant oui et en bas pour non", a déclaré Kloots dans un post Instagram. «Lorsqu'il est alerte, il peut également bouger la mâchoire.»

Kloots a fait ce qu'elle a décrit comme «une thérapie physique passive sur lui pour l'aider de toutes les manières possibles à le rendre plus fort, à garder ses articulations en mouvement et à engager ses muscles. Il ne peut pas encore bouger son corps. »

«Il a eu quelques infections sanguines mineures qui causent peu de problèmes de tension artérielle, bien que celles-ci soient sous contrôle. Ses réglages de ventilation s'améliorent et ses chiffres tendent dans une meilleure direction. Il est relativement stable. "

Kloots a été tenu à l'écart de son mari pendant sa bataille contre les complications du coronavirus, mais a publié des mises à jour constantes sur son état via Instagram. Elle a posté aujourd'hui une photo la montrant lui tenant la main dans l'unité de soins intensifs de Cedars-Sinai à Los Angeles.

En plus de la photo, elle a utilisé le hashtag # Day79 et a publié les paroles de Andy Grammer’s Ne m'abandonne pas chanson.

Elle a également publié un GIF «Alléluia» sur son poste.

MISE À JOUR, 14 JUIN: Nick Cordero n'est pas candidat à une transplantation pulmonaire, selon sa femme, Amanda Kloots.

Vendredi, dans une publication Instagram, Kloots a déclaré que Cordero, âgé de 41 ans, avait reçu une deuxième série de traitements contre les exosomes dans son système.

«Nous avons obtenu un scanner sur ses poumons. Ce n'est pas le plus joli, malheureusement », a déclaré Kloots.

"(Le médecin de Cordero) m'a dit aujourd'hui que malgré un scan CT pas assez joli sur la poitrine et les poumons de Nick, que les poumons sont incroyables et qu'ils peuvent fonctionner, et nous continuons à penser aux options que nous avons et à le renforcer", dit-elle m'a dit. "Il a dit qu'il avait vu des poumons se rétablir et qu'ils faisaient des choses incroyables, alors ne perdez pas espoir car vous ne savez jamais quelle est la fonctionnalité de quelque chose à partir d'une image."

Bien que des transplantations pulmonaires aient été effectuées sur certains patients COVID-19, Cordero n'est pas un candidat. "Malheureusement, pour le moment, nous ne pensons pas que Nick pourrait gérer ou survivre à une transplantation pulmonaire", a-t-elle déclaré. "Donc, ce n'est pas sur la table pour Nick pour le moment."

Elle a ajouté: «Cependant, un jour, s'il devient assez fort, c'est peut-être quelque chose qui pourrait être une possibilité pour Nick. Mais pour l'instant, pas une possibilité. Il ne survivrait tout simplement pas. Il est tout simplement trop faible. "

MISE À JOUR, 6 JUIN: L'acteur Nick Cordero a commencé un traitement par cellules souches pour l'aider dans sa longue bataille avec COVID-19.

Sa femme, Amanda Kloots, a publié les dernières nouvelles sur Instagram. «Cela pourrait être vraiment génial. Bien sûr, il n'y a absolument aucune garantie, il n'y a presque jamais de garanties. Mais j'espère juste que ça peut l'aider, même si ça aide 1%, non? Même si cela nous fait passer au niveau supérieur de guérison pour lui. »

«Je suis super excité à ce sujet et j'ai hâte de voir si quelque chose en résultera pour aider à réparer, renforcer les poumons de Nick et l'améliorer. Donc le doigt est croisé. Ce sont les nouvelles nouvelles. "

MISE À JOUR 3 juin: Nick Cordero est devenu «légèrement, légèrement meilleur chaque jour» malgré les probabilités, dit sa femme Amanda Kloots dans sa dernière mise à jour Instagram sur la bataille COVID-19 de l'acteur de Broadway.

Kloots, un entraîneur de fitness basé à Los Angeles, révèle également que les médecins lui ont dit "à quelques reprises" qu'il n'y arriverait pas. "

«On m'a dit de dire au revoir», écrit-elle. «On m'a dit que cela prendrait un miracle. Eh bien, j'ai la foi… Comme mon père l'a dit depuis le premier jour, chaque jour qu'il est toujours avec nous est un miracle. »

Le week-end dernier, Kloots a révélé que Cordero subissait des traitements aux stéroïdes pour réduire l'inflammation.

Cordero, 41 ans, qui est apparu à Broadway en Serveuse et Des balles sur Broadway, a été admis au centre médical Cedars-Sinai de Los Angeles en mars pour une maladie respiratoire diagnostiquée plus tard comme COVID-19. Après avoir été placé dans un coma médicalement induit, Cordero a subi une amputation de jambe et a subi des lésions pulmonaires avant de se réveiller du coma le 12 mai.

MISE À JOUR 1 juin: Nick Cordero reçoit des traitements aux stéroïdes pour réduire l'inflammation dans son corps, rapporte l'épouse de l'acteur de Broadway, Amanda Kloots, sur Instagram. "Nous sommes à un point où nous avons en quelque sorte fait tout ce que nous pouvions et maintenant nous attendons juste de voir si les choses progressent d'une manière qui soit bonne", a déclaré Kloots dimanche dans une vidéo Instagram Story.

Plus tôt dans le week-end, Kloots a écrit: «C'est le jour 60 et il me manque plus que jamais.»

Dans la vidéo de dimanche, Kloots a déclaré, en partie, "Je sais que cela fait un moment et en partie parce que nous venons juste d'être un peu au point mort … nous continuons juste des prières et espérons des miracles chaque jour."

MISE À JOUR 25 maiLundi, l'épouse de Nick Cordero, Amanda Kloots, a fourni une nouvelle mise à jour sur l'état de l'acteur de Broadway alors qu'il continue de lutter contre les retombées de COVID-19.

«Nick s'en sort un peu mieux qu'hier. Il est toujours très malade et se bat beaucoup », a écrit Kloots dans une histoire Instagram. «Ils l'ont tourné dans une position prononcée aujourd'hui pour ouvrir ses voies respiratoires. Il l'a déjà eu et cela a beaucoup aidé. Ils ont également nettoyé ses poumons à nouveau pour aider à combattre l'infection. »

Kloots avait partagé des informations sur l'infection la semaine dernière, disant que cela avait provoqué une détérioration temporaire de la santé de Cordero.

PRÉCÉDENT 24 mai: La star de Broadway, Nick Cordero, a eu une amélioration positive de sa santé alors qu'il continue de combattre le coronavirus à l'hôpital Cedars-Sinai de Los Angeles.

Son épouse, Amanda Kloots, a publié un rapport positif vendredi soir après quelques mots décourageants au début de la semaine. Elle n'a pas précisé ce qui a causé le revers, mais a déclaré via Instagram que son mari «se bat».

«Il se porte bien. Il défie les probabilités. Il se bat et montre de petites améliorations chaque jour. C'est exactement ce dont nous avons besoin.

"Les petites améliorations sont de petites victoires qui égalent une VICTOIRE!", A-t-elle ajouté. "Grâce à Dieu."

Les mises à jour Instagram de Kloots sur l'état de son mari ont attiré l'attention nationale, avec beaucoup de ses plus de 200 000 abonnés qui participent à des briefings quotidiens.