In Memoriam Lance Touré : Retour sur la filmographie d’un vétéran du théâtre ivoirien

Lance Touré n’est plus… L’homme qui a ébloui le petit écran par ses jeux magistraux durant plus de trente années a passé l’arme à gauche le lundi 29 Juin 2020. Ancien enseignant au cafop de Bouaké, Lancine Touré ou encore Serapo était marié et père de six enfants…

Revivons ensemble ses années actives dans le théâtre ivoirien. Lancine Touré est né le 1 décembre 1955 à Bouaké. Devenir comédien était un rêve caressé par le jeune Lanciné depuis les années scolaires (1983). Pour la petite histoire, le jeune élève de l’époque économisait l’argent de son petit déjeuner pour aller voir la pièce de théâtre (togognini).

Lire aussi : Drame, Deuil, Covid-19 : Voici l’essentiel de ce que vous avez peut-être raté ce week-end…

Le déclic est immédiat : Pour lui ce sera le théâtre ou rien. Lanciné Touré lance sa première réplique dans la pièce de théâtre « Qu’en dis tu? » dans les années 86-87. Dans cette pièce produite par la troupe « soleil de Cocody », il est coopté également comme metteur en scène. C’est le début d’une fulgurante carrière. En 1991, il rejoint la série satirique « Faut pas fâcher ».

Il est par ailleurs aussi recruté comme scénariste à la RTI. Son jeu d’actorat spectaculaire permet son entrée dans le monde de la publicité. Il enchaîne spot sur spot. On se souvient par exemple de son rôle très marquant dans la publicité Metalivoire en 1995. Il y’a aussi eu le spot  » c’est l’heure d’une histoire  » à propos de la CAN 1996 en Afrique du Sud. Au sommet de son art durant les années 1990, il obtient un rôle principal dans la série ivoirienne « Sida dans la cité », série de sensibilisation sur le SIDA et ses ravages.

Lire aussi : Obam’s, l’homme aux 50 salopettes explique sa passion pour ce vêtement

Aux côtés de Maïmouna Koné alias Maï la bombe, sa partenaire dans ce film, Lanciné Touré a donné par sa parfaite interprétation un cachet assez spécial à cette production dont le succès a été sans appel. En 1995, année de sortie de « Sida dans la cité », l’acteur enchaîne avec un autre rôle secondaire cette fois ci dans le film radiophonique « Refeegee ». Dans les années 1998-1999, Lanciné Touré marque sa présence en tant qu’acteur dans le film  » roulé protégé  » et acteur assistant réalisateur dans « grossesse accident ».

En l’an 2000, dans le film Ama djafoule, il intervient en tant que régisseur. En 2002, son timbre vocal fait mouche dans le spot radiophonique publicitaire « T’ES YÈRÈ, T’ES COOL », Spot de sensibilisation sur le sel de réhydratation orale enregistré en langue Dioula. Pendant ce temps, l’homme grimpe les échelons, assure sa place de vétéran du théâtre, assoit son expertise, devient en clair incontournable.

Lire aussi : AGO : Voici les derniers mots de Sidy Diallo en tant que président de la FIF

Il continue à marquer sa présence dans les productions cinématographiques telles que L’histoire des fiancés, Adam le routier, Amah Jah Foule, Récolte du cacao, Amah Jah Foule 2, l’insertion des enfants soldats, l’équipe. Entre 2008 et 2010, il tient aussi un rôle très apprécié dans le feuilleton Nafi de la comédienne Djuedjuessi. Téléfilm pour lequel il est à la fois acteur et scénariste. S’en suivent l’équipe 2, l’équipe 3, EPP Iroko.

L’une de ses dernières répliques marquantes reste le rôle de Babadongo dans la série ivoirienne  » Les coups de la vie » de l’acteur émérite Franck Vlehi. Cette grande bibliothèque vivante s’en est allée… Un homme pieux est retourné vers son créateur… Un passionné d’art et de culture a tiré sa révérence…

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires